Comment s'utilise GPSPhotoTag ?

La fenêtre principale
La fenêtre principale est découpée en trois parties :
  • la barre d'outils
  • la carte ainsi que ses outils
  • le navigateur de photos avec ses outils

La barre d'outils

La barre d'outils est des plus simples. Elle contient juste le bouton qui permet de sauvegarder les coordonnées GPS associées aux photos dans les fichiers de ces photos. Si, après avoir spécifié des coordonnées GPS pour un certain nombre de photos, vous quittez sans sauvegarder, tout votre travail sera perdu.

Lors de la sauvegarde, les coordonnées GPS sont écrites dans le fichier de la photo, plus précisément dans les données EXIF GPSLatitude et GPSLongitude. De cette manière, d'autres logiciels (tels que Lightroom, par exemple) ou même certains site de publication de photos (comme Flickr), pourront afficher vos photos sur une carte du monde.

La carte et ses outils

La carte est une carte Google Maps et on y retrouve les commandes standards (choix du type de carte, bouton pour le déplacement et le zoom). De plus, un curseur permet de modifier le facteur de zoom de manière rapide et une zone de recherche permet de centrer la carte sur l'endroit recherché, comme une adresse, une ville ou un lieu-dit.

La navigateur de photos et ses outils

Le navigateur affiche les photos importées et permet à l'utilisateur des les sélectionner, une à une ou en groupe. Pour chaque photo, on retrouve le nom de son fichier ainsi que ses coordonnées GPS, si elle en a ou alors la mention 'No GPS'. Les outils à disposition sont un curseur pour choisir la taille des miniatures ainsi qu'une bouton qui permet d'importer des photos.

Sélection des photos

Avant de pouvoir travailler, il faut commencer par sélectionner les photos que vous désirez géotagger. Sans cette préparation, vous ne pouvez que vous promener dans la carte comme vous le feriez dans Google Maps.

Deux méthodes sont à votre disposition pour sélectionner les photos sur lesquelles vous voulez travailler. Quelle que soit la méthode choisie, les photos se retrouveront dans le navigateur sous forme de miniatures. La taille de ces miniatures peut être modifiée à l'aide du curseur qui se trouve en dessous du navigateur. Dans le navigateur, une fois que des photos ont été importées, en plus du miniature, on retrouve, juste en dessous, le nom du fichier, et, encore en dessous, soit les coordonnées GPS que la photo aurait déjà, soit la mention 'No GPS', qui signifie que les données EXIF représentant la latitude et la longitude n'ont pas encore été choisies.

En passant par le bouton d'ajout

Le bouton qui se trouve en bas à gauche du navigateur, représenté par le signe '+', ouvre une fenêtre de sélection de fichiers. Elle vous permet de sélection un ou plusieurs fichiers. Attention, si vous sélectionnez un répertoire, ni ce dernier ni son contenu de seront importés.

En faisant du glisser-déposer

Le glisser-déposer vous permet de sélectionner vos fichiers dans une fenêtre du Finder, puis de les glisser avec la souris en gardant le bouton appuyé, pour finir par les déposer, en lachant le bouton de la souris, dans le navigateur.

Le vif du sujet, le géotagging

Le géotagging se passe dans la partie de gauche de la fenêtre. Cette partie représente une carte du monde dans laquelle il est possible de se déplacer (à l'aide des petits boutons de directions présents sur la carte, en haut à gauche), de choisir le type de carte (avec les bouton présente sur la carte, en haut à droite), de se rapprocher ou de s'éloigner de la carte (soit avec les bouton '+' et '-' présents sur la carte, en haut à gauche, soit avec le curseur qui se trouve sous la carte, à droite. Il est aussi possible de rechercher un endroit (une adresse, un lieu-dit, une ville, ...) en tappant du texte dans la zone de recherche qui se trouve sous la carte, à gauche et en appuyant sur la touche Enter.

Comment géotagger une photo

Pour géotagger une photo, il faut commencer par la sélectionner dans le navigateur. On voit qu'une photo est sélectionnée quand elle est encadrée de gris et que son nom et écrit sur un fond bleu. Dès qu'une photo est sélectionnée, une punaise apparaît au centre de la carte et les coordonnées de cette punaise se retrouvent sous le nom de la photo. Le but est soit de déplacer manuellement la punaise avec la souris, en zoomant plus ou moins suivant le niveau de précision voulu, soit en faisant une recherche. Si une recherche amène à un résulat, la carte sera automatiquement centrée sur le lieu trouvé et la punaise s'y déplacera aussi.

Si vous désirez donner les mêmes coordonnées que celles de la photo sélectionnée à une autre photo qui n'en a pas encore, il vous suffit de sélectionner cette autre photo et elle héritera automatiquement des coordonnées de la photo précédente. Si vous sélectionnez une photo ayant déjà des coordonnées, la carte se recentrera bien entendu sur ses coordonnées.

Comment géotagger plusieurs photos prises au même endroit

Il est tout à fait possible de sélectionner plusieurs photos dans le navigateur. Soit en maintenant la touche Shift pressée (sélection continue), soit en maintenant la touche Command (sélection partielle).

Mais attention, lors d'une sélection multiple, c'est les coordonnées de la première photo sélectionnée qui vont être attribuées à toutes les autres photos. Même si ces dernières ont déjà des coordonnées !

Sauvegarde de votre travail

Une fois que toutes vos photos ont été géotaggées, il ne faut pas oublier de les sauvegarder. Si vous ne le faite pas, tout votre travail est perdu ! Il vous suffit de simplement presser sur le bouton Sauvegarder qui se trouve dans la barre d'outil en haut de la fenêtre. Toutes les photos pour lesquelles des coordonnées ont été choisies ou pour lesquelles les coordonnées ont changés vont voir leur fichier se modifier pour accueillir ces coordonnées (dans les données EXIF). Attention, plus il y a de photos à traiter, plus la sauvegarde va prendre de temps !